Les 5 règles psychiques du confinement


1 – Préserver les routines de vie

La socialisation en pointillé ne doit en aucun cas vous exonérer de maintenir une hygiène de vie, autant en ce qui concerne le cycle veille-sommeil, la prise de repas et l’activité sportive à faire désormais à la maison .

2- Eviter le débordement  d’information

Les informations écoutées en boucle, à chaque passage, à peine différenciées, opèrent comme des mantras hypnotisants. Elles colonisent lentement la pensée jusqu’au débordement. Inquiétantes, elles deviennent très vite effrayantes.

3 – Rester en contact avec les autres

Cultivez une socialisation différente mais soutenue en téléphonant à vos amis, aux membres de votre famille, à vos collègues de bureau ou même à des connaissances lointaines. Toutes les applications, elles sont nombreuses, de téléconférence proposent même des discussions de groupe, autant d’apéros virtuels.

4 – Préparer la fin du confinement

Le confinement aura une fin. Organisez à l’avance le retour à une vie personnelle et professionnelle normales. Faites les comptes, imaginez la reprise, organisez son planning d’après confinement, créer les futurs slides,  etc …

5 – Donner du sens

C’est la clé d’une vie psychique réussie. La vie n’a par nature aucun sens surtout lors d’une épidémie internationale et d’un confinement. À vous de lui donner le sens que vous choisirez en conscience. Même en plein confinement, rappelez-vous à votre Ikigai pour le préserver et l’alimenter de choses nouvelles.

Publié par

David Rofé-Sarfati

Psychanalyste, Maisons Alfort.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s